Non-lieu pour Karin Gerard soupçonnée d’escroquerie à l’assurance

Non-lieu pour Karin Gerard soupçonnée d’escroquerie à l’assurance

La magistrate, qui a notamment présidé de nombreuses cours d’assises à Bruxelles, avait déclaré avoir été victime le 5 janvier 2016 d’une agression au cours de laquelle des bijoux lui avaient été volés. Mais le parquet de Bruxelles avait soupçonné une fraude à l’assurance et ouvert une enquête. Le dossier avait abouti devant la Cour du cassation, en raison d’un privilège de juridiction.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct