Les arrestations judiciaires en baisse dans l’Alhambra en 2019

Les arrestations judiciaires en baisse dans l’Alhambra en 2019
A.L.

On avait relevé 173 arrestations de ce type en 2018 et 68 en 2017. Selon le bourgmestre, la forte augmentation observée entre 2017 et 2018 s’explique par les efforts quotidiens pour sécuriser le quartier. La légère diminution observée l’an dernier est liée au départ de trafiquants de drogue, de prostituées et de proxénètes dans le contexte de la pression policière accrue dans la zone.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct