Bassenge: quatre ans requis pour création de faux profils

Bassenge: quatre ans requis pour création de faux profils

Durant sept années, le prévenu avait répété les faits malgré plusieurs avertissements de la justice. Incarcéré une première fois, il ne lui avait fallu que trois jours pour récidiver. Entre 2011 et 2018, deux dossiers avaient été constitués contre lui.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct