Foot féminin: le Femina compte renforcer sa base

Des succès.
Des succès. - FB

« Les clubs qui étaient intéressés pour implémenter ce projet chez eux devaient répondre à un cahier des charges de l’ACFF », explique Audrey Demoustier qui est la coordinatrice de « Playmakers » pour Bruxelles. « Ceux-ci n’ont donc pas été choisis au hasard. La fédération a jeté son dévolu sur ceux qui lui semblaient les plus aptes à accueillir les jeunes filles.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct