Armel Job voulait écrire sur ce fait divers liégeois

Armel Job.
Armel Job. - Robert Laffont

Un choc pour le loueur de pianos Jordan Nowak, qui reconnaît dans cet avis la jeune femme qu’il a secourue au niveau du pont barrage de l’île Monsin en ce soir enneigé de janvier 2012. Là où, un an plus tôt, deux fillettes s’étaient noyées dans la Meuse tout comme, quelques jours après, un pompier de Liège qui recherchait les corps.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale à -50% pendant 6 mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct