La taxe «congestion» bruxelloise fait des gorges chaudes

La taxe «congestion» bruxelloise fait des gorges chaudes
A.D.C.

Le PS a posé de strictes conditions. Dans l’opposition, aussi bien le MR que le PTB ont condamné le dispositif envisagé. La ministre régionale en charge de la Mobilité, Elke Van den Brandt, n’a pas souhaité réagir tandis qu’au groupe écologiste du parlement bruxellois, l’on expliquait que les cabinets ministériels travaillaient sur le sujet.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct