Home-invasion à Bastogne: la peine est augmentée en appel

Les malfrats avaient enfermé le couple de bijoutiers à son domicile avant d’essayer de voler dans leur commerce.
Les malfrats avaient enfermé le couple de bijoutiers à son domicile avant d’essayer de voler dans leur commerce. - Google

Le 22 février 2012 à 8h40, dans le village de Savy, un individu déguisé en facteur avait sonné au domicile des propriétaires d’une bijouterie de Bastogne. Le bijoutier d’alors 50 ans, qui s’était réveillé quelques minutes plus tôt, avait ouvert, encore un peu ensommeillé. D’autres individus avaient surgi, repoussant le quinquagénaire à l’intérieur.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct