Frutos: «Je me dis que j’aurais dû être plus raisonnable»

Le plus grand regret de Nicolas Frutos
? Ne jamais avoir porté le maillot de l’équipe nationale. @News
Le plus grand regret de Nicolas Frutos ? Ne jamais avoir porté le maillot de l’équipe nationale. @News

Dix ans après la fin prématurée de sa carrière, Nicolas Frutos (38 ans) revient sur son parcours exceptionnel en dépit de toutes les blessures qui l’ont freiné durant ses quatre années au parc Astrid. L’Argentin a conservé une sensibilité à fleur de peau, proportionnelle au sens du but qui en a fait l’un des meilleurs attaquants de l’histoire du RSCA.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct