«Un nombre anormalement élevé de patients d’origine africaine»

«Un nombre anormalement élevé de patients d’origine africaine»

«  J’ai été informé ce week-end par l’hôpital de la Citadelle de Liège d’une proportion présentée comme anormalement élevée de patients d’origine africaine subsaharienne parmi les personnes hospitalisées pour COVID  », indique le bourgmestre de Liège Willy Demeyer.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct