Fanny Lecluyse: «J’ai entamé une formation de coach» (podcast)

Fanny Lecluyse est partie chez Victor Campenaerts, son ami.
Fanny Lecluyse est partie chez Victor Campenaerts, son ami. - Photo News

Qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 100 et 200 mètres brasse depuis le mois de mai dernier, la Mouscronnoise Fanny Lecluyse doit prendre son mal en patience, elle aussi. Un peu plus longtemps qu’elle l’aurait imaginé, d’ailleurs. « On doit penser à la santé de tous, c’est la priorité.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct