Fraude fiscale: les deux réfugiés ne seront pas libérés

M
e
 Kamran Najib.
M e Kamran Najib. - D.R.

« On nous dit que notre client est exposé au coronavirus mais ni plus ni moins que le reste de la population, c’est scandaleux », estime Me Najib.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct