Coronavirus à Mons-Borinage: voici les communes où le coefficient risque est le plus élevé

Coronavirus à Mons-Borinage: voici les communes où le coefficient risque est le plus élevé
Illustration AFP.

Le site internet, créé par la Vrije Universiteit Brussel (VUB), se base sur les données de Sciensano et fait le point, commune par commune, sur le coronavirus et son impact au quotidien. Le nombre de cas y est repris, depuis le début de la crise, avec aussi le calcul des cas sur le dernier mois écoulé, le nombre de cas pour 1.000 habitants et le coefficient de risque. Les chiffres repris sont arrêtés en date de ce samedi 20 juin, dernier jour comptabilisé.

Bonne nouvelle pour les communes d’Honnelles et de Lens qui, depuis un mois, ne comptent plus un seul cas de COVID-19. Des chiffres encourageants qui varient entre 1 et 8 cas dans les autres entités. Seule Mons compte 45 cas sur le dernier mois écoulé. Une preuve de plus que l’épidémie est en train de régresser.

Moins de 1 % de cas

Autre bonne nouvelle pour l’ensemble de nos communes : les chiffres relatés démontrent que, dans toutes les communes, il n’y a même plus 10 cas de Covid-19 sur un total de 1.000 personnes. Au vu des derniers chiffres, cela signifie donc qu’il y a moins de 1 % de cas dans chaque commune de la région de Mons-Bo’.

Un coefficient de risque très bas

Sur le site, on découvre également le « coefficient de risque ». « Ce coefficient de risque est calculé sur la base du nombre de nouveaux cas au cours des 7 derniers jours par 100.000 habitants », précise la VUB, qui cite en exemple la situation allemande. « En Allemagne, les villes ou cantons avec plus de 50 infections au cours des 7 derniers jours par 100.000 habitants doivent prendre de nouvelles mesures de confinement (en Bavière de 35 par 100 000) ».

Pour 8 des 13 communes de notre arrondissement, ce risque est nul. Pour Frameries et Quaregnon, le coefficient est de 5 tandis qu’il est de 4 à Saint-Ghislain et de 2 à Mons. En revanche, Hensies porte ce chiffre à 15, le plus élevé parmi les communes de la région. Cela n’est quand même pas très inquiétant puisque les chiffres sont bien en deçà des 50 infections lors des 7 derniers jours.

Cela dit, si ces chiffres, au final, à l’heure actuelle, sont plutôt rassurants par rapport à la situation d’il y a trois mois, il n’en reste pas moins qu’il nous appartient, à nous tous, de continuer à respecter les gestes barrières : port du masque autant que possible, se laver les mains au savon ou au gel hydroalcoolique, autant de gestes appris ou réappris qui ne coûtent guère.

C.M.

Notez bien cette adresse www.coronafacts.be/.

Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE